De Lisbonne à Porto Santo

Nous voila à Porto Santo, petite ile de l’archipel de Madère à 40 milles dans le nord de la grande Madère.

La traversé à répondu à nos attentes. Vent portant, mer belle, soleil pour les deux premier jours, et surtout Baleines.

Nous en avons vu plusieurs dont un groupe de trois qui on sondé juste sous le bateau. Nous avons pu les filmer, ce qui fera l’objet d’une petite vidéo que nous posterons sur le blog un peu plus tard.

Bref la traversé à été super, Anouck amariné n’a plus le mal de mer et profite du confort intérieur du bateau (dvd, ordinateur). Alix occupe l’espace et le temps, et Christine s’occupe de tout sont petit monde pendant que je fais marcher le bateau. Les quarts de nuit sont partagé entre Christine qui dort et moi qui me réveil toute les heures pour faire un tour sur le pont. Merci l’AIS qui permet de savoir à quel moments nous risquons de croiser un cargo .

Le bateau n’est vraiment pas fatiguant à mener et la timonerie intérieur est un confort total pour la gestion des quarts.

Nous sommes arrivé à Porto Santo vers 8 heures du matin le 30 décembre. L’ile est magnifique, verte tendre, pastelle même. Une petite marina de 3 pontons nous accueille et nous sommes que trois bateaux. Nath un Français à la retraite, et un couple de Hollandais sur un très beau bateau des année 50. Nous sommes accueilli par Miguel. Il habite à porto santo et est né à Madère. Il prépare un gros voilier de 55 pieds pour voyager dans le grand sud. C’est l’ancien propriétaire de la marina et du chantier. Il nous invite à bord pour un apéro le 31 décembre.

Nous voila dans les iles ….

A bientôt les amis et        très très bonne année vous tous,

Alix, Anouck, Christine, Guy-Marie et Relance

De Lisbonne à Porto Santo
Album : De Lisbonne à Porto Santo

7 images
Voir l'album

 

Commentaires:

Une Réponse à “De Lisbonne à Porto Santo”

  1. Melody
    Melody écrit:

    Et ben oui! Bonne année, mais laquelle? Après 0h00 le 1er janvier 2015 si on parle de nouvelle année ça veut dire 2016! C’est tout de même aller un peu vite en besogne non?

    Bon! Bien content de vous savoir arrivés à destination; quoique, Madère, Madère, perso je préfère le Porto ou le Xéres medium. Et puis les iles, oui c’est bien beau mais…ici! A paris, le ciel gris, les toits gris, les (longs) gants gris, les chats (Misti) gris…ça a une autre allure.

    J’embrasse « Jo le taxi », une pensée particulière pour Christine et une, même deux caresse(s) à Alix et Anouk.

    Papy Moujot.

Laisser un commentaire

«
»